La banque mondiale et la reconstruction post-conflit en Côte d’Ivoire: Dynamiques, enjeux et perspectives?

 | Adeline Gnahoua Touali, Note d'analyse politique, Politiques, stratégies & diplomaties économiques

Par Adeline Gnahoua Touali

RÉSUMÉ:
Cette note d’analyse tente d’étudier la politique de reconstruction post-conflit menée par la Banque Mondiale. Elle se focalise sur le cas de la Côte d’Ivoire qui a bénéficié du Projet d’Assistance Post-Conflit (PAPC). Elle présente le contexte justifiant le financement de ce projet, en présente les résultats et en discute les limites. Elle vise à mettre en exergue, au-delà du cas ivoirien, les contradictions et les paradoxes entre idéologie et réalité de mise en œuvre qui les distancent à la pratique. L’auteur de cette note de cherche à présenter le PAPC et ses résultats obtenus. Elle souligne les limites de ce projet, donc de cette politique. Enfin, elle tente d’expliquer quelles alternatives peuvent être mises en place et fait des recommandations. Elle revient sur l’idéologie de la reconstruction post-conflit de la Banque Mondiale portée par le ‘’Community-Driven Developement’’. Enfin, elle relance le débat autour de la question de l’aide au développement apportée aux Etats en situation de fragilité.

PROBLÉMATIQUE:
Le PAPC après plusieurs années de mise en œuvre a-t-il réellement permis à la Côte d’Ivoire de reprendre son développement ?
Le Community-driven development tel que pratiqué par le PAPC peut-il réellement permettre une reprise en main du développement par les communautés bénéficiaires ?
L’aide au développement telle que conçue et mise en œuvre par la Banque Mondiale peut-elle réellement répondre à l’objectif qui lui est fixé ?

CONTEXTE DE LA NOTE:
La note intervient dans la logique de la fin du financement du Projet d’Assistance Post-Conflit consacré à la reconstruction. Le sujet abordé comporte un double intérêt:
1) Cette thématique se situe l’interconnexion entre les médiations internationales et les politiques internationales de reconstruction post-conflit ;
2) L’analyse sera enrichi par une expérience professionnelle pratique de plusieurs années sur un projet de reconstruction post-conflit initié par la Banque Mondiale en Côte d’Ivoire.
La Banque Mondiale a accompagné la Côte d’Ivoire dans sa reconstruction en vue de permettre à cet Etat de reprendre son développement interrompu par la crise. Elle y a appliqué sa nouvelle vision du développement par la base à travers l’implication des communautés dans les projets de développement.

IDÉES MAJEURES:
Il existe une interconnexion de plus en plus évidente entre médiations internationales et reconstruction post-conflit.

Le Projet d’Assistance Post-Conflit financé par la Banque Mondiale a donné des résultats significatifs sur le terrain.

L’idéologie du ‘’Community-Driven Development’’ est selon la Banque Mondiale la meilleure approche pour les communautés locales d’être partie prenante dans le développement des Etats post-conflit.

Poster un commentaire

Nous contacter

Suggestion, information, proposition ou autre: Merci d'utiliser ce formulaire ci-dessous pour nous contacter.

Illisible? Changer le texte. captcha txt