Source: RFI | 26 octobre 2014 | Mémoire d’un continent

Depuis le génocide des Tutsi du Rwanda en 1994, l’Afrique des Grands Lacs semble plongée dans des guerres et conflits à répétition. Les nombreux efforts et initiatives de paix reviennent le plus souvent aux grandes puissances et à la communauté internationale. Les hommes d’Etat africains ont longtemps négligé la question du vivre ensemble au profit de la politique et des questions du développement. Comment sortir du cercle infernal des conflits ? Quelle paix imaginer aujourd’hui ? La « paix transversale » ! Un concept nouveau, qui puise dans l’histoire africaine et dans l’audace de penseurs du continent.

Invité de la mémoire du Continent, Saïd Abass Ahamed, politologue, animateur de Thinking Africa, s’en explique.

Ecoutez l’émission:

Sur l’effort de paix

La paix est un effort quotidien qu’il faut renouveler à tous les niveaux. Ce vouloir vivre ensemble se négocie au quotidien, tous les jours. Et nous africains, nous l’avons ignoré pensant que c’était [plus] important de concentrer nos efforts sur le développement, sur la consolidation de l’Etat et sur la nation.

SAA Sur la paix transversale

Dans nos sociétés africaines, nous sommes dans une dynamique où violence et paix sont continuelles. Nous devons nous observer des espaces, des interstices où la vie est possible, où les pulsions de vie sont plus puissantes que les pulsions de mort… Même quand la violence est présente, il existe des espaces où le futur est possible. Nous devons nous appuyer sur ces espaces du possible pour essayer de rebâtir un contrat social dans lequel nous acceptons qu’il y aura des moments de violences, mais malgré tout, nous allons faire des efforts pour aller de l’avant. A partir des communautés de base, nous allons trouver des modalités de vivre ensemble qui vont ensuite se traduire par des lois au parlement, par des actes symboliques au niveau des gouvernements, etc. C’est comme cela que nous allons reconstruire la paix.
Nous contacter

Suggestion, information, proposition ou autre: Merci d'utiliser ce formulaire ci-dessous pour nous contacter.

Illisible? Changer le texte. captcha txt