De la nécessité de repenser le politique en Afrique | Amadou Sadjo Barry

Amadou Sadjo Barry est Docteur en philosophie et Professeur au Collège d’enseignement général et professionnel (CEGEP) de Sainte-Hyacinthe au Québec.

Dans cette deuxième partie de l’entretien réalisé par Thinking Africa, Amadou Sadjo Barry revient sur la crise politique en Guinée ainsi que sur le phénomène de la “malédiction des ressources” dans les Etats riches en matières premières. Il souligne la nécessité d’un renouveau politique devant s’accompagner d’une approche afrocentriste afin de saisir et adresser les facteurs internes qui entravent la prospérité de nombreuses sociétés en Afrique.

“Il faut sortir d’une pensée qui ne cesse d’analyser l’Afrique dans sa relation avec le monde. Certes l’Afrique a toujours été connectée mais il est important de penser l’Afrique par l’Afrique à travers l’Afrique. Cette perspective afrocentriste est nécessaire pour saisir quels sont les motifs internes qui empêchent à ce que les valeurs de solidarité et d’humanisme se traduisent sur le plan politique.”