“On ne peut concevoir l’avenir d’un peuple hors de lui” | Amadou Sadjo Barry

Amadou Sadjo Barry est Docteur en philosophie et Professeur au Collège d’enseignement général et professionnel (CEGEP) de Sainte-Hyacinthe au Québec.

Dans le cadre de cet entretien réalisé par Thinking Africa, il aborde les dynamiques d’injustice à travers le monde ainsi que l’instrumentalisation de la misère en Afrique. Il soulève également les questions du devenir africain.

Il y a une indifférence des hommes politiques africains à l’égard des intellectuels africains. Les politiques publiques ne sont pas instruites par une expertise locale. Les responsables politiques ont nourrit une forme de répulsion à l’égard d’une pensée africaine qui existe et sont soucieux de préserver le pouvoir. Ainsi, tout l’apport intellectuel africain n’est pas considéré dans la sphère politique. (…) Je ne pense pas que l’avenir d’un peuple consiste à se projeter hors de lui. Il faudrait que les pays africains reviennent à eux et regardent ce qu’il se passe à l’intérieur.