“On ne peut pas parler de crise migratoire en Europe” | Mehdi Alioua

Mehdi Alioua est sociologue et professeur assistant à Sciences Po Rabat, Université Internationale de Rabat (UIR).

Il étudie les mouvements migratoires transnationaux et les espaces transfrontaliers entre l’Afrique de l’Ouest, le Maghreb et l’Europe en se focalisant sur la Méditerranée comme espace ambivalent de rencontres et de conflits.

Dans cet entretien réalisé par Thinking Africa, Mehdi Alioua nous partage son analyse des dynamiques migratoires contemporaines en abordant les défis auxquels les migrants empruntant les routes africaines sont confrontés, l’organisation des réseaux de migrants et la réponse politique à la fois à l’échelle des Etats africains, notamment au Maroc, mais aussi l’échelle internationale.

“On ne peut absolument pas parler de manière rationnelle de crise migratoire en Europe, c’est un mensonge. Il s’agit d’une crise de l’hospitalité, une crise de l’espace Schengen peut-être mais ce n’est pas une crise migratoire. L’Afrique est le continent qui migre le moins au monde, le plus grand nombre de migrants en Europe sont les européens eux-mêmes qui migrent à la fois au sein de l’espace européen mais aussi à l’étranger. Toutefois, il y a une crise de modèle. On confond migration et race. Nous avons l’impression qu’il y a beaucoup de migrants en Europe parce que nous avons tendance à réduire la migration à une question raciale.”