Fadel Barro : « Personne ne parlait. On s’est dit qu’il fallait faire quelque chose »20130508225449

Fadel Barro : « Personne ne parlait. On s’est dit qu’il fallait faire quelque chose »

8 mai 2013
Par Saïd Abass Ahamed | Doctorant en sciences politiques, professeur de géopolitique. Les changements désirés en Afrique seront portés par les Africai...