JETRO : Un instrument pour le renforcement des relations économiques et commerciales entre la Côte d’Ivoire et le Japon

 | Note de recherche, Politiques, stratégies & diplomaties économiques

Par N’Dri Laurent Kouakou

RÉSUMÉ:
Cette contribution étudie la coopération économique entre la Côte d’Ivoire et le Japon à travers la JETRO. Neuf années après sa fermeture suite à la crise socio-politique, la JETRO-Abidjan rouvre ses bureaux pour renforcer les liens économiques entre la Côte d’Ivoire et le Japon. Elle a marqué de son empreinte plusieurs activités, contribuant à promouvoir la destination ivoirienne et l’investissement japonais en Côte d’Ivoire. Ainsi donc, la JETRO met à la disposition des investisseurs japonais une banque de données sur l’environnement des affaires. Elle soutient les Petites et Moyennes Entreprises locales et fait la promotion des investissements et du commerce extérieur du Japon. La JETRO-Abidjan facilite l’accès des PME et des produits ivoiriens au marché japonais à travers la Foodex-Japan et renforce son partenariat avec l’Etat ivoirien.

CONTEXTE:
Créée en 1958, la JETRO vise à assurer la promotion de l’ensemble des échanges commerciaux japonais. Pour élargir son champ d’action et atteindre ses objectifs, plusieurs bureaux JETRO sont ouverts à travers le monde. C’est ainsi que celui de la Côte d’Ivoire a ouvert en 1976 vue la prospérité de l’économie pour fermer en décembre 2003 en raison de la crise militaro-politique jusqu’en 2012. Cette réouverture s’inscrit dans le processus de la reconstruction de la Côte d’Ivoire post-crise et dans le contexte géoéconomique où l’évolution technologique et l’émergence de nouvelles puissances industrielles entraînent le monde dans un système de recherche de matières premières et de marchés nouveaux.

PROBLÉMATIQUE:
Dans quelle mesure la JETRO permet-elle de juguler les relations économiques et commerciales entre la Côte d’Ivoire et le Japon ?

Quelles actions mène-t-elle en Côte d’Ivoire et quelles répercussions ont-elles sur l’économique des deux pays ?

IDEES MAJEURES :
– Les liens de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Japon dès l’année 1961.
– La réouverture du bureau de la JETRO-Abidjan en décembre 2012 après neuf années de fermeture liée à la situation socio-politique. Son objectif est de s’imprégner des réalités économiques et commerciales du pays et d’être présent sur le marché ivoirien de sorte à accéder aux ressources locales et matières premières pour assurer son approvisionnement.
– Les missions et les activités de la JETRO en Côte d’Ivoire sont, notamment la prospection économique et commerciale, l’implantation des entreprises nippones, la promotion des investissements et du transfert de compétences technologiques et la promotion des produits ivoiriens et des PME locales.
– Le renforcement de partenariats avec le gouvernement ivoirien à travers la collaboration avec le CEPIC et le BENETD et la formation des ressources humaines.

Poster un commentaire

Nous contacter

Suggestion, information, proposition ou autre: Merci d'utiliser ce formulaire ci-dessous pour nous contacter.

Illisible? Changer le texte. captcha txt