La Somalie : Observatoire de la rivalité des monarchies du Golfe en Afrique

 | Note d'analyse politique, Politiques, stratégies & diplomaties économiques

Par Dr Roukiya Mohamed Osman

RÉSUMÉ:
A l’instar des autres pays africains, les États de la corne de l’Afrique ont pris position dans la crise du Conseil de coopération du Golfe (CCG) : Djibouti et la Somalie ont rompu leurs relations diplomatiques avec l’Iran tandis que Djibouti a rappelé son ambassadeur du Qatar ; au vu de ses relations avec Doha Mogadiscio a affirmé sa neutralité dans ce conflit tandis l’Érythrée et l’Ethiopie ont maintenus, quant à eux, des positionnements ambigus. Cette note analyse en quoi les rivalités entre les monarchies du Golfe ont accru la tension entre l’État fédéral somalien et les autres États régionaux, aggravant ainsi l’instabilité dans le pays.

CONTEXTE:
Cette note d’analyse s’insère dans un contexte marqué par influence des pays du Golfe dans la corne de l’Afrique, du fait de la guerre que ces États mènent au Yémen contre les rebelles houthis. Ce conflit a affecté la rive africaine de la mer Rouge où les intérêts économiques, militaires et politiques des Émirats Arabes Unis (EAU) et de l’Arabie Saoudite se sont, considérablement, transformés. Parallèlement, la crise du Conseil de coopération du Golfe (CCG) – Riyad et Abu-Dhabi ont rompu, le 5 juin 2017, leurs relations diplomatiques avec le Qatar accusé de soutenir le terrorisme et par extension d’être proche de l’Iran -s’est également étendue dans la région. Cette situation a provoquée une instabilité sans précédente dans les États de la Corne de l’Afrique et plus particulièrement en Somalie.

PROBLEMATIQUES:
Comment la confrontation entre les puissances golfiennes, a-t-elle amplifié le conflit entre le pouvoir central et les administrations régionales ? Et comment a-t-elle créé une insécurité sans précédente dans le pays ?

IDEES MAJEURES :
– Les puissances golfiennes ont exporté leurs rivalités sur la rive africaine de la mer Rouge
– Le jeu politique de ces riches monarchies a intensifié l’instabilité en Somalie
– Cette situation a, davantage, fragilisé la sécurité intérieure somalienne 

Poster un commentaire

Nous contacter

Suggestion, information, proposition ou autre: Merci d'utiliser ce formulaire ci-dessous pour nous contacter.

Illisible? Changer le texte. captcha txt