Skip to content

La transhumance des éleveurs Mbororo et l’insécurité en RD Congo: Quelles leçons sécuritaires face aux flux transnationaux ?

La transhumance des éleveurs Mbororo et l’insécurité en RD Congo: Quelles leçons sécuritaires face aux flux transnationaux ?

Par Adolphe Agenonga Chober

RÉSUMÉ:
Cette réflexion tente d’examiner, d’une part, les motivations et intentions cachées derrière l’incursion des éleveurs nomades Mbororo qui, venus des régions sahéliennes, ont envahi la République Démocratique du Congo (RDC). Il s’agit en outre de voir les éventuelles complicités dont ils auraient bénéficié. D’autre part, elle analyse les conséquences sécuritaires de cette incursion dans la région des Uélé, où ils ont établi leur fief, et les mesures envisagées par les institutions en vue d’y faire face. Partant de ces éléments d’analyse, il conviendra de proposer quelques pistes de solution en vue d’une riposte efficace.

PROBLÉMATIQUE:
Pour éclairer notre réflexion, nous tenterons de répondre aux questions suivantes: L’implantation des éleveurs Mbororo, de tradition musulmane, plus nombreux que les populations autochtones et dotés d’armes légères et de petit calibre (ALPC) n’entraîne-t-elle pas des graves conséquences sécuritaires dans les Uélé ? L’Etat, qui peine déjà à faire face aux autres mouvements subversifs, notamment ceux qui sévissent à l’Est du pays, prend-il efficacement en charge la question de ces éleveurs nomades ? Comment parvenir à contrôler efficacement la présence de ces éleveurs nomades et les risques liés ?
Telles sont les questions auxquelles cette note d’analyse tente d’apporter des réponses.

CONTEXTE DE LA NOTE:
Cette note a été rédigée dans le contexte où la RDC, qui sort fraichement d’une guerre d’agression, peine à imposer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire, faute d’une armée capable de faire face à un kaléidoscope de mouvements subversifs qui pullulent sur son territoire. De ces groupes, certains ont des ramifications internationales, notamment les éleveurs nomades Mbororo, une communauté hétéroclite composée des ressortissants de différents pays des régions sahéliennes dont les activités principales demeurent l’élevage.

IDÉES MAJEURES:
L’incursion des éleveurs nomades Mbororo en RDC a introduit une mutation profonde dans la région où ils se sont implantés. L’invasion de la région des Uélé par les Mbororo a entraîné une nouvelle ligne de fracture éleveurs/agriculteurs du fait que la région congolaise qui les accueille avec leurs bêtes est habitée par les populations à vocation agricole. La modification de la configuration sociale dans cette région constitue un défi sécuritaire supplémentaire à l’Etat congolais qui, du reste, fait face à d’autres menaces dans la même région, notamment celles de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), un groupe extrémiste d’origine ougandaise.