Niger : De la sécurité militaire à la sécurité humaine

 In Note de recherche, Sécurité, défense & armements

Par Souley Bako Habibou

RÉSUMÉ:
Depuis la chute du régime de Kadafi et même avant pour certains, les États sahélo-sahariens font face au terrorisme, au trafic de drogue, aux rebellions, à la porosité des frontières, à la pauvreté, sans oublier l’analphabétisme et tant d’autre défis sécuritaires. Ils sont au centre des enjeux sécuritaire mondiaux. La situation sécuritaire turbulente nécessite que les chercheurs s’intéressent à la dynamique sécuritaire de ces États, autrement dit à observer les réponses apportées par ces États à ces situations incertaines afin de tirer des leçons. Cette note, analyse comment la situation sécuritaire du Niger à évoluer en s’aggravant depuis 2015. Elle aborde également les conséquences des mesures dissuasives tels que l’état d’urgence et l’interdiction du commerce certains produits dans la région de Diffa. Ces mesures dont le but était de réconforter la lutte contre Boko Haram en lui constituant un blocus n’ont pas épargné la population concernée. La réponse militaire n’a pas empêché les différents foyers de tensions de se renforcer au Sahel de façon générale.
L’insécurité étant devenue régionale exige des moyens énormes que les pays sahéliens ne disposent pas. La note se termine en abordant la « militarisation du Sahel » par la présence française et américaine en premier lieu.

PROBLÉMATIQUE:
Cette note tente de répondre à deux principales questions. D’une part, la réponse militaire est-elle suffisante pour lutter contre l’insécurité au Niger ? Et d’autre part, Le manque de moyens des pays sahéliens (pour faire face à l’insécurité devenue régionale) explique-t-il le déploiement des armées étrangères au Sahel ?

IDEES MAJEURES:
– La situation sécuritaire du Niger s’est dégradée constamment depuis 2015
– Les mesures de blocus prises par le gouvernement ont impacté négativement la population
– Le gouvernement nigérien veut rattraper le coup en se basant sur une sécurité humaine conciliant sécurité et développement
– La dimension régionale du conflit sahélien implique la présence des acteurs internationaux, notamment les pays occidentaux présents sur le territoire, qui ont dorénavant un schéma géopolitique solide au Sahel.

Leave a Comment

Nous contacter

Suggestion, information, proposition ou autre: Merci d'utiliser ce formulaire ci-dessous pour nous contacter.

Not readable? Change text. captcha txt