Note d’analyse N° 110: ÉDUCATION, FORMATION, EMPLOI DES JEUNES ET CRISE SÉCURITAIRE AU SAHEL

Des indépendances à nos jours, les pays du Sahel se sont distingués par leurs expositions à des crises endémiques liées au sous-développement, à la mauvaise gouvernance économique et politique. Ils demeurent soumis aux effets pervers de la mondialisation qui renforcent paradoxalement les contraintes en creusant de façon abyssale la fracture sociale et économique. Par ailleurs, ces pays n’ont pas été épargnés par la stratégie de territorialisation des mouvements djihadistes qui s’installent dans cette région en utilisant une instrumentalisation politique et idéologique de l’islam. De plus, des facteurs exogènes viennent remettre en question les équilibres précaires creusant davantage le fossé entre les élites dirigeantes et les populations locales, tout en approfondissant la conflictualité dans ces pays. A cela s’ajoutent d’autres défis que sont le trafic de drogues et des personnes notamment. Cependant, la véritable équation de ces pays majoritairement juvénile, demeure aujourd’hui les difficultés liées à l’intégration des jeunes dans la société, qui sont davantage affectés par les mouvements migratoires et les déséquilibres sous régionaux.

File name : Note-danalyse-N°-110-EDUCATION-FORMATION-EMPLOI-DES-JEUNES-ET-CRISE-SÉCURITAIRE-AU-SAHEL.pdf

Add Comment