Penser le panafricanisme sous le prisme de l’intersectionnalité | Jo Güstin

Ecrivaine, humoriste, parolière et scénariste, Jo Güstin est une militante afro-féministe et panafricaine.

Elle utilise ses talents artistiques pour dénoncer le racisme, sexisme, classisme et autres formes de discrimination dont sont victimes les minorités. Le fil conducteur de ses créations et de son militantisme se résume dans le triptyque “décolonisation, intersectionnalité, libération”.

Dans cet entretien réalisé par Thinking Africa, Jo Güstin nous partage sa vision du panafricanisme intersectionnel, une approche selon laquelle l’unité africaine est pensée en prenant en considération notamment les rapports de sexe, la question du genre et les rapports de classe desquels découlent des formes d’oppression dans nos sociétés contemporaines.

Elle revient également, à l’occasion de cet entretien, sur son parcours en abordant les problématiques auxquelles sont confrontées les minorités afro-descendantes vivant hors du continent africain, une thématique qui fait l’objet de son roman “Ah Sissi, il faut souffrir pour être française !” publié en 2019.