Le Brésil : Place d’une puissance émergente en Afrique

 | Houlaïfat Saïd Omar, Note occasionnelle, Politiques, stratégies & diplomaties économiques

Houlaïfat Saïd Omar | Master d’Histoire Contemporaine. Spécialisée dans les relations internationales

Introduction

Le Brésil a pris la décision politique de se retrouver avec le continent africain. Le Brésil n’a pas les moyens de payer sa dette à l’Afrique, qui lui a donné sa culture, sa façon d’être, une de ses couleurs. A Gorée, j’ai demandé pardon à l’Afrique. […]L’Afrique est une priorité pour le Brésil. Je suis convaincu que leur coopération se développera de plus en plus.Lula Da Silva

Juillet 2010, Lula s’exprime en ces termes au Cap-Vert, pays lusophone, et, ancienne colonie portugaise, tout comme le Brésil. Le choix de ce pays pour prononcer un discours d’une telle importance est bien entendu symbolique : le Cap-Vert est l’Etat africain le plus proche du Brésil. A six mois de son départ définitif de la présidence, Lula décide d’effectuer une tournée d’adieu sur le continent africain qui le mènera donc au Cap-Vert, en Guinée équatoriale, au Kenya, en Tanzanie, en Zambie, et, enfin en Afrique du Sud. Ce choix n’est pas anodin puisqu’effectivement l’Afrique a occupé une place centrale dans la politique étrangère du Brésil sous ses mandats, et, pas seulement ! Notre étude nous amène à étudier la politique africaine du Brésil depuis la moitié du XXème siècle jusqu’à nos jours.

Cette politique africaine du Brésil entre dans la stratégie diplomatique du gouvernement brésilien que nous allons analyser au cours de notre étude.L’intérêt du Brésil pour le continent africain a d’abord un fondement culturel, et, historique. Cependant, le véritable intérêt pour le Brésil en Afrique reste commercial.

Dans son ouvrage Paix et guerre entre les nations,Raymond Aron définit le système international de cette manière« l’ensemble constitué par des unités politiques qui entretiennent les unes avec les autres des relations régulières, et, qui sont susceptibles d’être impliquées dans une guerre générale ». Les pays autrefois qualifiés de ‘pays du Sud’ occupent désormais une place nouvelle dans ce système international. Effectivement, comme nous l’avons mentionné auparavant, le principal intérêt en Afrique pour le Brésil reste le commerce. Cette place de choix, acquise grâce à ces échanges commerciaux, pousse le Brésil à réclamer davantage de poids décisionnel au sein des instances internationales.

L’expression de ‘pays émergents’ désigne des pays à la croissance rapide, et, qui présentent de véritables opportunités d’investissements pour les firmes des pays riches. D’un point de vue politique ces pays se caractérisent par une relative stabilité institutionnelle. Après l’Asie, c’est en Amérique Latine que nous recensons le plus grand nombre de pays émergents : le Mexique, le Brésil, et, l’Argentine entre autre. Le Brésil de Lula, qui par sa politique étrangère à l’égard de l’Afrique, cherche à peser sur l’équilibre des puissances, illustre parfaitement cette reconfiguration.

Comment le rôle du Brésil en Afrique reflète la position de puissance mondiale de ce pays ?Afin de répondre à cette question, nous étudierons dans un premier temps, la manière dont le Brésil s’est érigé en grande puissance. Puis, nous nous intéresserons au poids des relations africano-brésiliennes.

 

 TELECHARGEZ LA NOTE D’ANALYSE POLITIQUE EN PDF 

 

Poster un commentaire

Nous contacter

Suggestion, information, proposition ou autre: Merci d'utiliser ce formulaire ci-dessous pour nous contacter.

Illisible? Changer le texte. captcha txt