L’essor de la politique environnementale au Rwanda – Les Lundis de l’Environnement à Jijel en Algérie, le 16 juin 2016

 In Communiqués, Samia Chabouni

Samia Chabouni, chercheure de Thinking Africa, doctorante en sciences politiques et relations internationales, et enseignante à l’université de Jijel (Algérie) a participé le 16 juin 2016 à un forum scientifique et culturel organisé par Dr Farès Kissasera, maître de conférence et expert UNESCO, à l’université de Jijel.

Ce forum est une initiative des Lundis de l’environnement (LDE), un Think Tank indépendant qui se nourrit des idées innovatrices de son panel d’universitaires, d’experts d’associations, d’artistes et de citoyens. Habituellement cette activité s’organise pendant la journée à l’université mais à l’occasion du sacré mois de Ramadan cet évènement a pris une version nocturne.

Dans le cadre de cette soirée scientifique, Samia Chabouni a proposé un exposé sur « l’essor de la politique environnementale au Rwanda ». L’objectif était d’exposer l’expérience rwandaise en matière d’environnement, et plus particulièrement l’interdiction du sac en plastique. Son but principal était d’ouvrir le débat et la réflexion sur l’environnement en Algérie et s’interroger sur les solutions possibles pour faire face au fléau du plastique en Algérie. Le débat était multidisciplinaire et regroupait différents intellectuels Jijiliennes et Jijiliens (Biologistes, médecins, vétérinaires, physiciens, sociologues, journalistes…) mais également des artistes et des citoyens.

Showing 4 comments
  • HADJI
    Répondre

    expérience enrichissante

    Nous avons été en famille à la soirée LDE, l’ambiance était au top, j’ai particulièrement apprécié la communication de Melle Chabouni et nous avons tous beaucoup appris de son récit sur l’expérience fort encourageante du Rwanda, en matière de protection de l’environnement.

    Nardjesse

  • Rachid Chabouni
    Répondre

    Bravo, belle initiative de rendre a l’Algérie son africanité.

  • Lofembe
    Répondre

    Je suis heureux de voir comment Mademoiselle Chabouni capitalise son expérience en Afrique subsaharienne. D’une approche des sciences politiques et relations internationales, elle fait des ponts sur des aspects sociaux et culturels. Félicitations Samia pour ta curiosité scientifique, ton pragmatisme social et ton sens des relations humaines!

  • Farès KESSASRA
    Répondre

    je ne peux que me réjouir de l’effet d’émerveillement mais parfois teinté d’amertume que ton intervention a provoqué auprès des noctambules verts. Car à travers ton vécu au Rwanda et ta communication forte intéressante, les gens au LDE ne s’attendaient pas à ce qu’un petit pays (petit par sa superficie et sa population) a pu faire ce que ses aînés africains ont du mal à imaginer déjà.
    Les choses se rpécisent encore, nous allons ensemble préparer la première journée africaine à Jijel et se serait l’occasion pour nous d’inviter la diaspora africaine (estudiantine essentillement) établie à Jijel et Bougie pour venir enrichir nos débats. Vivement la rentrée LDE! farès

Leave a Comment

Nous contacter

Suggestion, information, proposition ou autre: Merci d'utiliser ce formulaire ci-dessous pour nous contacter.

Not readable? Change text.